Take a fresh look at your lifestyle.

Ce qu’il faut rechercher lors de l’achat d’une voiture d’occasion !

7

Si vous souhaitez acheter une voiture d’occasion, cette question doit être abordée en toute responsabilité. Il est nécessaire de vérifier attentivement de nombreuses nuances afin de ne pas tomber dans le piège de vendeurs peu scrupuleux. Sinon, vous pouvez choisir une copie de mauvaise qualité avec un tas de problèmes qui ne peuvent pas être utilisés normalement. Aujourd’hui, les voitures d’occasion peuvent être achetées directement auprès de l’ancien propriétaire et chez les concessionnaires automobiles. Le facteur financier joue généralement en faveur du choix de tels véhicules. Cependant, le manque de connaissances de base et les actions analphabètes lors du choix d’une voiture sur le marché secondaire peuvent entraîner de graves problèmes et des dépenses imprévues.

Afin de ne pas vous tromper, faites vos recherches et apprenez autant d’informations utiles que possible sur le modèle de voiture choisi. Découvrez les problèmes de véhicule les plus courants et le coût d’une éventuelle réparation en cas de panne.

Que faire lors de l’achat d’une voiture d’occasion :

1. Vérifiez l’historique du véhicule avec décodeur VIN gratuit.

Le décodeur VIN est un service qui vous permettra de trouver une grande quantité d’informations utiles sur une voiture en quelques minutes seulement. Pour l’utiliser, vous devez connaître le VIN, vous rendre sur le site Web du programme et entrer les données dans la barre de recherche. De cette façon, vous saurez si la voiture a été volée, dans combien d’accidents elle a eu lieu, quel est son kilométrage réel, si elle a des problèmes juridiques et bien plus encore.

2. Examiner l’extérieur du véhicule

Une inspection externe est effectuée uniquement sur une voiture propre et dans un bon éclairage. Assurez-vous d’abord que la voiture n’a pas été repeinte pour masquer les traces de l’accident. Vérifiez si les teintes de peinture sont différentes, s’il y a des traces de salissures dans les cavités de la carrosserie, sur les vitres et les joints en caoutchouc. Vous pouvez déterminer la peinture à l’aide d’un appareil spécial – une jauge d’épaisseur qui détermine l’épaisseur de la peinture et sa conformité aux spécifications d’usine.

Lors de l’inspection de la carrosserie, notez les zones présentant des traces de rouille, en particulier sur les portes et les ailes. Les centres de corrosion peuvent également se trouver sous les joints en caoutchouc du verre. Si le nombre de zones affectées par la rouille est inacceptable pour l’âge déclaré de la voiture, il est préférable de refuser l’achat. Il est important de vérifier la largeur des interstices de la porte et du capot. Si les joints ont une largeur différente, la voiture a probablement eu un accident et le propriétaire a décidé de la cacher.

Faites attention à l’état des pneus. Lors de l’inspection de la voiture pendant la journée, n’oubliez pas de vérifier les phares. Vérifier le fonctionnement des lampes, l’intégrité du verre. Veuillez noter que si les phares s’embuent, l’électronique de la voiture peut être défectueuse.

3. Inspectez le moteur

Des traces d’huile et de rouille sous la boîte de vitesses et le moteur sont le premier signe que quelque chose ne va pas. Vérifiez les tuyaux et les courroies pour les fissures. À l’aide d’une jauge, nous vérifions le niveau et la densité de l’huile, inspectons le bouchon de remplissage. Il ne doit pas y avoir d’eau ou de particules métalliques sur la sonde, mais de la plaque sur le couvercle.

Un moteur en état de marche fonctionne sans sifflement, grincement et cliquetis. Un bruit parasite est le signe d’un dysfonctionnement qui menace de se transformer en une révision majeure. Vérifiez si le moteur tourne de manière stable au ralenti. S’il cale, la raison en est des bougies d’allumage, des buses d’injecteur ou une unité de commande électronique du moteur défectueuses. Ces défauts sont très coûteux à réparer.

4. Inspecter le salon

Avant d’inspecter l’intérieur, trouvez une plaque dans le compartiment moteur qui indique le kilométrage au moment de la dernière vidange du moteur et comparez-la avec la lecture du compteur. Les vendeurs honnêtes ne tordent pas le kilométrage. S’il n’y a pas de données de comparaison, jugez l’évasion par des signes indirects – l’état du siège du conducteur, des pédales et des ceintures. Sur les voitures à faible kilométrage, ces éléments ne s’useront pas beaucoup.

Vérifiez le jeu du volant en le tournant à gauche et à droite avec le moteur éteint. Le jeu libre du volant sera un problème sur la route, donc si les roues ne bougent pas en tournant assez fort, le jeu est trop important, ce qui signifie que des réparations seront nécessaires et, très probablement, cela coûtera cher.

Inspectez le tableau de bord pour voir si une lumière est constamment allumée, avertissant d’un dysfonctionnement. Faites attention au fonctionnement des vitres électriques et des sièges chauffants. Le climatiseur doit fonctionner normalement et aucune odeur désagréable ne doit apparaître pendant son fonctionnement.

5. Faites un essai routier

Essayez de faire un essai routier dans des conditions aussi proches que possible de vos trajets quotidiens. Lors d’un essai routier, des problèmes cachés de la voiture peuvent devenir clairs. Écoutez divers sons, voyez si le véhicule va tout droit, s’il s’incline sur le côté. Regardez si le volant vibre à grande vitesse, si la voiture tire sur le côté lors du freinage et comment la suspension réagit aux obstacles.

La vérification d’une voiture est un aspect nécessaire qui doit être fait avant l’achat. Cela vous aidera à identifier les dysfonctionnements qui pourraient affecter négativement le fonctionnement à l’avenir. Ce n’est qu’avec l’aide de tests rigoureux et de haute qualité que vous pourrez trouver une copie de qualité sans problèmes graves qui vous servira pendant de nombreuses années.

Comments are closed.