Take a fresh look at your lifestyle.

La peinture industrielle : un moyen efficace pour protéger les métaux

5

Actuellement, la peinture industrielle est en pleine expansion dans de nombreux pays tels que le Canada et la France. C’est devenu un élément incontournable dans la décoration, mais surtout dans la protection de supports comme les métaux.

La peinture industrielle : ce qu’il faut savoir

Ce type de peinture est un produit liquide ou pâteux utilisé suivant une méthode précise. Elle a pour rôle de protéger un support contre les agressions physiques ou chimiques auxquelles celui-ci est exposé. Elle contribue également à sublimer ses réalisations en offrant un aspect esthétique et un meilleur rendu. Il faut savoir que cette peinture se compose de plusieurs éléments. Entre autres, il y a les pigments responsables de la couleur et de l’opacité, les liants servant à former un film adhérent, les solvants responsables de la consistance et les adjuvants pour accentuer la qualité de la peinture.

Par ailleurs, concernant son application, une fois l’avoir posé sur le support, la peinture se transforme en un film solide, sous forme de plastique adhérent. Toutefois, il faut savoir qu’il est primordial de bien choisir celle à utiliser et de respecter toutes les dispositions indiquées dans la fiche technique. Dans le cas contraire, le film final obtenu pourra présenter quelques défauts. D’ailleurs, ces derniers sont généralement causés par une mauvaise application sur le support ou sur les deux premières couches du système. D’où l’apparition de certains problèmes tels que la peau d’orange, les craquelures ou les micro-bullages. Bref, quand la réalisation est bien faite, il sera plus facile de profiter de l’effet décoratif de la peinture et de sa praticité.

Les différents procédés de peinture industrielle pour protéger le métal

Opter pour la peinture industrielle est pratique si l’objectif est d’assurer la protection des métaux. Il y a notamment deux procédés pour y parvenir. D’un côté, il y a le thermolaquage utilisant des pistolets à peinture électrostatique pour appliquer la peinture poudre sur les pièces. Il offre une application uniforme et optimale aux pièces les plus complexes. De plus, le résultat est durable dans le temps avec une excellente tenue des couleurs. Ce procédé assure un recouvrement complet et précis de chaque pièce industrielle. D’ailleurs, cette dernière est placée dans un four à 160-250°C pour polymérisation. Ainsi, la poudre pourra se solidifier, ce qui permet de stabiliser les teintes et les caractéristiques mécaniques souhaitées.

D’un autre côté, l’application de peinture liquide est aussi possible. Elle se déroule dans une cabine équipée d’un système de filtration de l’air. Pour l’appliquer, l’utilisation de pistolets pulvérisateurs est nécessaire pour mettre en peinture les pièces. Il faut savoir que ce procédé présente de nombreux avantages incontestés. Il offre avant tout la possibilité de traiter des pièces de grande dimension. Aussi, il facilite grandement l’application de peinture sur les surfaces résistant mal aux températures élevées. Mais surtout, la peinture liquide offre une finition soignée pour aboutir à un résultat uniforme. Quoi qu’il en soit, même si ces deux procédés ont tous les deux leurs particularités, leur point commun, c’est de permettre de réaliser un traitement de surfaces efficace.

Comments are closed.